Quelles sont les démarches à effectuer pour l’installation d’une éolienne domestique ?

L’éolienne est un moyen de production d’électricité très apprécié. Elle produit une énergie écologique entièrement renouvelable et durable. Elle vous permet d’effectuer des économies en supprimant vos factures d’électricité. Vous avez également la possibilité de revendre votre surplus d’énergie au cas où le dispositif installé est très puissant. Cependant, pour l’installer, vous devez suivre certaines procédures que voici.

Les démarches au niveau de la mairie

Lorsque vous souhaitez installer une éolienne dans votre maison, vous devez dans un premier temps en informer la mairie de votre localité. Même si vous effectuez votre achat chez les meilleurs fabricants d’éolienne et que l’appareil est très silencieux, vous devez avoir une autorisation pour l’installer.

A lire en complément : Rafraîchisseur d’air ou climatiseur : faites votre choix !

Cette autorisation est en effet exigée non pour le bruit, mais pour la taille de l’éolienne. Lorsque celle-ci fait plus de 12 mètres de haut, vous êtes obligé d’avoir un permis de construire de la mairie. Pour des tailles moins imposantes, vous n’avez pas besoin de permis. Toutefois, vous devez déposer une déclaration de travaux.

Ainsi, selon la taille de votre appareil, les démarches à effectuer auprès de la mairie peuvent changer. Elles sont à faire avant toute installation d’éolienne afin de prévenir d’éventuels problèmes administratifs. Il s’agit donc d’une étape importante et obligatoire.

A lire aussi : Comment équiper sa cuisine comme un chef ?

Les démarches pour la revente du surplus d’électricité

En fonction de la puissance de l’éolienne installée dans votre maison, vous pouvez avoir de l’énergie en surplus. Cet excédent peut aussi être dû à une consommation faible en électricité. Lorsque vous vous retrouvez avec beaucoup trop d’électricité, vous êtes en mesure de le revendre.

Cependant, il y a une procédure à suivre pour pouvoir jouir de cette activité et faire des bénéfices. Dans le cas où votre habitation se trouve dans une Zone de Développement Eolien, vous devez déclarer votre éolienne à la mairie ou la préfecture. Cette déclaration permet de répertorier votre installation.

Dès que celle-ci produit alors une énergie supérieure à votre consommation, EDF a l’obligation de racheter l’excédent. Le prix est fixe et est de 0,082 euro par Kilowattheure. Avant de commencer l’activité, vous devez aussi signer un contrat avec le fournisseur pour être totalement en règle.

Dans le cas où vous n’êtes pas dans une Zone de Développement Eolien, EDF n’a aucune obligation de racheter le surplus d’énergie. Néanmoins, vous avez la possibilité de le revendre à un fournisseur partenaire d’EDF ou à un Réseau de Transport d’Électricité (RTE).

Pour ce type de rachat, le prix de l’électricité n’est pas réglementé. Vous pouvez donc faire directement vos négociations avec le fournisseur. Les contrats quant à eux sont tous signés pour une durée de 20 ans. Le coût de l’électricité restera inchangé durant toute cette période.

Informer votre voisinage de l’installation

Une éolienne est un appareil qui ne passe pas inaperçu. Quelle que soit sa taille, il apportera un réel changement dans votre jardin ou dans votre cours. Vous devez donc obligatoirement mettre vos voisins au courant de son installation. Cela vous permettra d’éviter toute plainte due à une nuisance visuelle.

Aussi, en fonction du modèle acheté, l’éolienne peut être bruyante ou silencieuse. Vous devez donc les prévenir afin de les préparer à ce changement dans leur espace de vie. Il est également important d’informer vos voisins dès le début afin de mieux discuter avec eux de votre projet.

Vous pourrez alors leur présenter les avantages du système et faire disparaître leurs inquiétudes à temps. Ils accepteront alors plus facilement le nouveau dispositif dans leur entourage.

Avant d’installer une éolienne, pensez donc à informer la préfecture et vos voisins pour une installation sans difficulté.

Équipement
Show Buttons
Hide Buttons