Comment monter un escalier en colimaçon ?

Les escaliers permettent d’accéder à un niveau supérieur d’un espace. Ceux en colimaçon sont de véritables alliés des petits espaces. Ils n’encombrent pas et font gagner de l’espace à l’intérieur. Au-delà de ce gain d’espace, ils apportent une touche d’originalité à votre pièce et sont très facile à monter.

Un escalier pratique et décoratif

Contrairement aux modèles classiques d’escaliers, l’escalier en colimaçon occupe très peu d’espace au sol. Il ne nécessite qu’une petite trémie afin d’optimiser au mieux l’organisation de la maison. C’est un escalier idéal pour les petits duplex ou les maisons à étages pas très grandes.
L’escalier en colimaçon est une idée de décoration originale qui s’ajuste parfaitement à tout style d’intérieur. Il en existe en bois, en métal ou même en verre pour s’adapter au ton de votre maison.

A lire aussi : Comment se débarrasser des puces dans une maison

Choix d’adoption d’un escalier en colimaçon

Avant d’opter pour un escalier en colimaçon il est important de s’assurer de certains paramètres. C’est un escalier très pratique pour gagner de l’espace car son diamètre environne 1,60m et il ne nécessite aucun appui au mur. Cependant il est quasi impossible de s’en servir pour monter de lourds articles et peut s’avérer dangereux pour un enfant ou une personne âgée.

Les étapes avant l’acquisition de l’escalier en colimaçon

Une fois que vous avez décidé de l’acquérir et que vous avez l’emplacement idéal, quelques tâches préliminaires s’avèrent indispensables.

A lire en complément : Pourquoi préférer des meubles indus ?

Déterminer le nombre de marches

Avant toute chose, vous devez déterminer le nombre de marches à installer pour votre escalier. Généralement on divise la hauteur de palier par 13, il s’agit du nombre général de marches. Si vous obtenez un résultat entre 17 et 20cm, c’est faisable mais dans le cas contraire il faudra augmenter ou diminuer le nombre de marches.

Déterminer le sens du tournant

Il faut ensuite déterminer le sens du tournant de l’escalier en colimaçon. On en retrouve toujours qu’en deux versions : le tournant à droite et le tournant à gauche. Ce choix dépend de vos espaces de circulation à l’entrée et à la sortie des marches ainsi que du rangement de votre pièce.

Installation de l’escalier en colimaçon

Le montage de l’escalier en colimaçon ne demande pas de grands efforts. Les modèles en kit sont fournis avec une notice qui explique en détail chacune des étapes de l’installation.

1 ère étape: prise de mesures

Vérifiez que l’emplacement choisi pour l’escalier est le plus adapté. En prenant les mesures pensez à augmenter quelques centimètres pour vous faciliter la tâche et surtout par précaution.

2 ème étape: choix du tournant de l’escalier

Assurez-vous que l’espace à l’entrée et à la sortie des marches est suffisamment dégagée. Décidez en fonction de cela si ce sera à droite ou à gauche.

3 ème étape: position de la dernière marche

Cette position dépend surtout de celle de la première marche en bas de l’escalier.

4 ème étape: installer la colonne

Fixez la colonne sur le sol en insérant les marches vers la droite et la gauche pour maintenir l’équilibre. Installez ensuite la balustrade depuis le haut de l’escalier.

5 ème étape: ajout de la main courante

Insérez la main courante avant de fixer le balustre en bas au sol puis fixez là à la colonne centrale.

6 ème étape: dernières vérifications

Finissez votre installation et personnalisez au choix.

Articles Similaires

Show Buttons
Hide Buttons