L’utilisation des ollas en terre cuite pour un arrosage économique et en douceur

L’olla se présente sous forme de marmite en terre cuite. Ce pot en céramique micro-poreuse fait office de réservoir d’eau pour l’arrosage. Cette technique a été utilisée depuis des années. Ces poteries bénéficient d’une bonne porosité pour faciliter le passage de l’eau à travers les parois. Elles sont équipées d’un couvercle pour empêcher l’évaporation, les impuretés et la pente des moustiques.

Les avantages de l’utilisation des ollas

L’olla est installé à proximité des plants, enterré à 90 % dans un trou. Seul le col est émergé au-dessus du sol. Une fois enterré, l’olla est entouré de terre bien tassée. Il faut par la suite le remplir d’eau avant de le renfermer. L’eau va par la suite se diffuser lentement à travers les parois poreuses par capillarité. Il existe aussi des ollas à planter, pratiques pour irriguer les cultures en pot.

A lire également : Quelles dimensions pour votre table sur-mesure ?

Ce système d’arrosage est adapté à tout type de végétaux :

  • Les plantes potagères
  • Les plantes d’ornement
  • Les arbustes
  • Les haies
  • Etc. 

Sachez qu’il existe des olla de différentes tailles sur le marché. L’utilisation de ces poteries contribue à simplifier l’arrosage. Vous n’avez plus besoin de vous poser la question sur la nécessité d’arroser ou les quantités d’eau à utiliser. Le système d’arrosage est capable de s’adapter aux besoins des plantes et aux conditions climatiques. En effet, si la terre est humide, l’eau est conservée dans la poterie. Lorsque la terre est sèche, l’eau se diffuse lentement. 

Lire également : Quelles sont les différentes options de fixation des garde-corps en verre ?

Cette autorégulation de l’arrosage permet d’économiser jusqu’à 70 % d’eau par rapport à la méthode d’arrosage traditionnelle. Cette irrigation progressive en profondeur stimule la croissance des plantes. De plus, elle permet aux feuilles des plantes et à la surface du sol de rester au sec, limitant ainsi le développement des maladies et des mauvaises herbes.

Ainsi, nous pouvons dire que l’utilisation des ollas contribue également à la lutte contre le réchauffement climatique, dans le cadre où ces poteries permettent une réduction significative de la consommation d’eau. De plus, les ollas sont fabriqués avec des matériaux naturels (terre cuite) présentant ainsi un coût énergétique réduit. Vous n’avez pas besoin de plastique ni de processus industriels pour concevoir ces jarres. 

Étant donné que ces poteries assurent une croissance végétale saine et robuste, elles contribuent à la séquestration du carbone, ce qui représente un enjeu majeur dans la lutte contre le réchauffement climatique. Ceci dit, recourir aux ollas en terre cuite pour l’irrigation de votre jardin, c’est agir concrètement pour la préservation de l’environnement et de la planète.

Le choix des ollas en terre cuite pour un arrosage en douceur

Le choix de votre olla peut varier en fonction du type de plantation et de la fréquence d’arrosage. Pour un rayon d’irrigation de 15 cm environ, un olla de 0,5 l convient parfaitement. Ce dernier vous offre une autonomie de 3 à 4 jours. Optez pour un olla de 1 à 3 l pour un rayon d’irrigation d’environ 20 à 30 cm. Ce qui vous permet d’obtenir une autonomie de 3 à 7 jours. Pour un rayon d’irrigation de 50 cm, choisissez un olla d’une capacité de 10 l environ, pour une autonomie de 6 à 9 jours. 

Actu