Comment fonctionne un rideau d’air chaud

Le rideau d’air chaud est de plus en plus utilisé dans les lieux à fort passage. Mais à quoi sert cet équipement ? Quels sont ses avantages, mais surtout, comment fonctionne-t-il ?

Qu’est-ce qu’un rideau d’air chaud ?

Le rideau d’air chaud est un équipement de ventilation que l’on trouve de plus en plus dans les espaces accueillant du public, mais également dans certaines habitations.

Lire également : Rafraîchisseur d’air ou climatiseur : faites votre choix !

A quoi ressemble un rideau d’air chaud ?

Physiquement, le rideau d’air chaud fait partie intégrante du système de climatisation du bâtiment. plus rarement, il s’agit d’un équipement indépendant.

Dans un cas comme dans l’autre, cet appareil est installé juste au-dessus d’une ouverture. Dans la très grande majorité des cas, son installation est faite au niveau d’une porte empruntée à de très nombreuses reprises.

A lire aussi : Panneaux solaires camping-car : comment faire le bon choix ?

A quoi sert un rideau d’air chaud ?

La fonction d’un rideau d’air chaud est de séparer deux milieux de nature thermique différentes. Cela peut-être pour séparer l’extérieur de l’intérieur d’un bâtiment.

Pour créer cette séparation, cet équipement capte l’air ambiant du bâtiment avant de le chauffer. Cet air réchauffé est ensuite soufflé vers le bas à forte vitesse. De fait, en propulsant en permanence un air chaud, cela crée une barrière invisible entre l’intérieur du bâtiment et l’extérieur.

Quels sont les avantages d’un tel système ?

Le rideau d’air chaud crée une barrière thermique particulièrement efficace. De fait, cela contribue à fortement limiter les échanges entre l’intérieur et l’extérieur, et donc les courants d’air froids venus de dehors. Pour des personnes travaillant dans l’axe de l’ouverture, ce dispositif réduit considérablement la sensation d’inconfort dûe aux courants d’air.

L’autre avantage du rideau d’air chaud, c’est de mieux maîtriser sa consommation énergétique. En effet, même si cet appareil utilise de l’énergie pour chauffer l’air pulsé, il évite d’importantes déperditions de chaleur chaque fois que la porte s’ouvre. Les économies d’énergie possible peuvent atteindre -40 % à -60 %. Certains fabricants affirment que la limitation des échanges calorifiques permet dans certains cas de faire des économies d’énergie jusqu’à -70 %.

Cette barrière invisible créée par l’air chaud pulsé à grande vitesse présente un autre avantage inattendu, celui de bloquer les odeurs extérieures et les insectes.

Enfin, le rideau d’air chaud ne nécessite qu’un entretien très limité. Un nettoyage de temps en temps des filtres et un dépoussiérage des grilles de ventilation suffisent.

Rideau d’air chaud : le fonctionnement

Le fonctionnement d’un rideau d’air chaud est somme toute très basique. En effet, cet équipement ne s’appuie sur aucune technologie bien complexe. De manière schématique, on trouve essentiellement un système d’aspiration et de soufflerie de l’air couplé à une résistance pour le chauffage.

Dans le détail, le rideau d’air chaud aspire l’air situé à l’intérieur du bâtiment. Celui-ci passe sur le système destiné à le chauffer. L’air ainsi monté en température est ensuite expulsé. L’expulsion se fait par le biais de ventilateurs intégrés et au travers une bouche de sortie étroite. La vitesse de l’air expulsé est comprise entre 0,5 et 1 mètre par seconde.

A noter que l’air est généralement chauffé à 35° C. Pour garantir le confort des usagers, elle ne dépasse jamais 40° C.

Équipement
Show Buttons
Hide Buttons