Qui a le droit à la prime énergie ?

Dans le but d’opérer une transition énergétique, l’État aide financièrement les propriétaires immobiliers dans la mise en œuvre de travaux de rénovation pour des habitats économes en énergie. Vous voulez entreprendre de rénover un logement en ayant recours à ces aides, nous vous informons plus spécialement sur la principale : la prime énergie, également appelée MaPrimeRénov’. 

La prime énergie : qu’est-ce que c’est ?

MaPrimeRénov’ est une aide de l’État qui permet de financer les dépenses faites par des ménages dans le but d’une rénovation énergétique.

A découvrir également : Quel budget allouer à l'isolation par l'extérieur de sa maison?

Qui peut en bénéficier ?

Vous pouvez obtenir ce coup de pouce si vous êtes dans l’une des 3 situations suivantes :

  • Vous êtes propriétaire et vous occupez votre bien. Cela tient aussi pour le titulaire d’un droit réel comme un usufruit, par exemple.
  • Vous êtes propriétaire-bailleur et vous avez mis en location de 1 à 3 logements.
  • Vous êtes une copropriété qui souhaite réaliser une rénovation dans les parties communes.

S’ajoutent à cela des conditions qui concernent le logement. En effet, sa construction doit dater d’au moins 15 ans. Toutefois, vous pouvez bénéficier de la prime pour le remplacement d’une chaudière à fioul qui date de moins de 2 ans.

A lire également : Les avantages de l'isolation par l'extérieur

Quels sont les travaux de rénovation éligibles ?

MaPrimeRénov’ s’applique à 4 catégories de travaux qui visent à économiser vos dépenses énergétiques.

La première est le système de chauffage avec notamment une éligibilité sur la dépose des chaudières fioul qui, aujourd’hui, ne sont plus autorisées à être posées. Il faut donc choisir un chauffage au bois, solaire ou géothermique. Attention, la chaudière au gaz ne sera bientôt plus envisageable.

La deuxième catégorie concerne l’isolation autant au froid qu’à la chaleur. Cela va de l’isolation des murs à l’isolation de la toiture en passant par les menuiseries. Sachez qu’il existe des travaux spécifiques aux départements d’outre-mer qui sont soutenus par cette aide.

La troisième concerne les maisons basse consommation et spécialement celles qui souhaitent installer un système de VMC double-flux.

Enfin, le financement peut servir aussi à un accompagnement comme l’audit énergétique ou bien l’Assistance à Maîtrise d’Ouvrage (AMO).

Qui a le droit à la prime énergie ?

Comment obtenir les aides sur la rénovation de l’habitat ?

Si vous répondez à cette situation et entrez dans les critères d’éligibilité, il est temps de constituer un dossier et d’en savoir plus sur le fonctionnement de cette prime.

Comment constituer le dossier de demande d’aide ?

Les sites de l’État ont mis en place plusieurs outils pour simplifier les démarches. On compte parmi ceux-ci la création d’une ligne téléphonique gratuite pour obtenir les conseils d’un spécialiste en rénovation de l’habitat. Il peut vous aider à définir les dépenses à entreprendre.

Vous pouvez ensuite consulter un annuaire contenant les coordonnées des professionnels reconnus garants de l’environnement (RGE) qui s’occuperont de la mise en œuvre de la rénovation.

Sur le site de MaPrimeRénov’, il faut créer un compte en ligne afin d’envoyer les devis des professionnels et obtenir une confirmation pour obtenir la prime. C’est le coup d’envoi des travaux. Lorsqu’ils sont achevés, vous devez transmettre les factures pour recevoir la prime énergie et les aides supplémentaires.

Il faut savoir que vous pouvez avoir à tout moment un contrôle pour vérifier la conformité des travaux. 

Quel est le montant de la prime énergie ?

C’est l’Agence nationale de l’habitat (Anah) qui s’occupe de payer cette prime en un seul versement dans les 4 mois. Vous êtes prévenu par mail lorsque l’argent est sur votre compte bancaire.

Si tous les foyers peuvent recevoir l’aide sans condition de revenu, c’est principalement le revenu fiscal de référence qui en fixe le montant. Le calcul tient compte également, pour chaque type de travaux, d’un plafond de dépenses. Vous pouvez trouver un tableau précis sur le site du gouvernement.

Quelles sont les autres aides pour la rénovation ?

Tout est mis en place pour réussir une transition énergétique et arriver à faire dépenser moins d’énergie aux différents foyers. D’autres aides sont cumulables avec MaPrimeRénov’.

  • Les Certificats d’économies d’énergie (CEE) s’adressent aux ménages qui vivent une situation de précarité énergétique. Ils les aident à rénover leur logement afin de faire diminuer leurs factures.
  • Les Aides action logement s’adressent aussi aux foyers modestes. Elles fonctionnent sous forme de subventions dans la limite de l’enveloppe dédiée.
  • Les Aides pour travaux des collectivités locales sont aussi une possibilité à envisager parce qu’il n’y a généralement pas de conditions de revenus, mais seulement de localisation de résidence principale. Sous forme de chèque énergie, chèque éco ou subventions, elles permettent de financer les dépenses en travaux pour la transition énergétique. Vous trouverez répertoriées en ligne les différentes aides mises en place par les collectivités territoriales.
  • L’Éco-PTZ a été voté par décret le 30 mars 2022. D’ici à la fin de l’année, les banques seront en mesure vous proposer ses offres et de vous aider dans le financement de travaux qui visent à améliorer les consommations énergétiques de votre logement.

De nombreuses aides peuvent donc vous aider pour la rénovation de votre demeure.

Travaux