Les aides disponibles pour bénéficier d’une pompe à chaleur à un euro

La pompe à chaleur à un euro est une offre proposée par le gouvernement afin d’aider les foyers à revenus modestes à se procurer une pompe à chaleur de qualité.

Branche de la subvention « coup de pouce Pompe à chaleur », le processus consiste à effectuer des travaux d’installation de pompe à chaleur et tout cela à un euro.

A lire également : Pourquoi choisir des baskets de sécurité ?

Un tel mécanisme est le fruit de diverses subventions énergétiques mis en place par l’État. Alors, quelles sont les aides disponibles pour bénéficier d’une pompe à chaleur à un euro ?

Fonctionnement de la prime d’une pompe à chaleur à un euro

A voir aussi : Quel garage de jardin choisir ?

L’offre pompe à chaleur à un euro a vu le jour en 2019 à la suite de nombreuses sensibilisations à la consommation d’énergie verte et à la réduction de l’énergie carbonée.

La plupart des foyers français utilisaient la chaudière comme moyen de chauffage. Or ce système est peu bénéfique car il est alimenté par les énergies fossiles.

Ainsi, il est nécessaire de le remplacer par la pompe à chaleur qui est plus écologique et produit deux fois plus d’énergie efficace et saine. En plus du gouvernement, elle est proposée par les entreprises productrices d’énergies polluantes afin que ces dernières obtiennent le maximum de certificats d’économie et soient par conséquent exemptes de paiements de taxes.

Toutefois, toutes les pompes à chaleur ne sont pas forcément éligibles à la prime d’une pompe à chaleur à un euro. En effet, on n’en compte que trois dont : la pompe à chaleur air-eau, la pompe à chaleur eau-eau et la pompe à chaleur hybride.

Les conditions d’éligibilité à la prime d’une pompe à chaleur à un euro

Contrairement à la prime de pompe à chaleur classique, l’offre d’installation de pompe à chaleur à un euro n’est destinée qu’aux foyers présentant des revenus assez bas.

Or, la situation financière ne suffit pas pour octroyer le « coup de pouce PAC » et les intéressés devront observer les autres critères principaux pour acquérir une prime pompe à chaleur à un euro.

Avant tout, le demandeur devra s’engager à recourir à des artisans agréés RGE pour la mise en place de travaux d’installation. Son lieu de résidence devra être à son nom et devra être âgé de 15 ans au minimum.

L’habitat doit également être équipé d’une chaudière à gaz ou bien d’une chaudière à condensation. Par ailleurs, le demandeur ne doit pas avoir contracté de prêt à taux zéro depuis cinq ans au minimum.

Les prétendants doivent avoir des revenus inférieurs à 14 360 euros, s’ils sont célibataires ou bien des revenus inférieurs à 29 506 euros, s’il s’agit d’un couple. Enfin, les couples ne doivent pas avoir plus de deux enfants pour prétendre à l’offre « pompe à chaleur à un euro ».

Les subventions pour obtenir une pompe à chaleur à un euro

Pour mettre facilement la main sur la prime pompe à chaleur à un euro », les consommateurs ont l’embarras du choix entre les aides qui leur sont proposés :

  • Aides de l’ANAH

Le programme « Habiter Mieux Agilité » de l’Agence Nationale de l’Habitat permet de couvrir 50 % du montant H.T. des travaux réalisés. Ce programme ne s’adresse qu’aux foyers à faibles revenus.

Le plafond de ressources est fixé à 14 790 € pour une personne seule et à 30 389 € pour un couple avec deux enfants.

Si un quart de la population française est concerné, de nombreux foyers ne remplissent pas toutes les conditions. Il faut notamment être propriétaire pour accéder à cette aide.

  • Prime Coup de pouce chauffage

Elle existe pour vous accompagner dans le remplacement d’un équipement de chauffage vétuste. Le montant varie en fonction de vos revenus et du type de dispositif dans lequel vous souhaitez investir.

Il doit obligatoirement être alimenté par une énergie renouvelable ou présenter une haute performance énergétique. Cette prime peut aller jusqu’à 4 000 €, mais uniquement pour les foyers les plus modestes.

  • L’éco-prêt à taux zéro 

L’éco-prêt à taux zéro est un crédit classique qui peut vous être octroyé dans le cadre de travaux d’économies d’énergie. Mais sa particularité réside dans le fait que c’est l’État qui paie les intérêts à votre place.

De plus, les banques n’exigent pas de conditions de ressources. Une aide non négligeable pour aider le consommateur à financer ses travaux !

  • La TVA à taux réduit 

Avec un taux de 5,5%, cette TVA à taux réduit concerne les travaux de transformation, d’amélioration, d’entretien ou d’aménagements relatifs à un logement.

Elle s’applique directement sur la facture, le demandeur n’a donc rien à faire. C’est son artisan qui s’occupe de tout !

  • MaPrimeRénov’

MaPrimeRénov’ est une nouvelle aide, créée le 1er janvier 2020. Elle prend la forme d’une prime versée par l’Anah pour couvrir vos frais de rénovation énergétique.

Travaux
Show Buttons
Hide Buttons