Comment choisir le carrelage en travertin ?

Encore appelé tuf calcaire, le travertin est une roche, tout comme le marbre ou le granit. Le travertin est très utilisé dans la construction des maisons pour revêtir le sol, en raison de sa grande résistance. Voici les points sur lesquels vous devez vous baser pour faire votre choix chez les vendeurs. 

La couleur 

Le carrelage est généralement considéré comme une sorte de carrelage pour le revêtement du sol. Bien qu’il s’agisse d’une roche, vous pouvez en avoir de différentes couleurs et motifs sur le marché. En effet, les fabricants ou les usines transformatrices de cette roche investissent énormément dans le design. Vous devez donc en tenir compte selon le style de décoration que vous envisagez. 

A lire aussi : Les 8 étapes pour couper du verre trempé sans casser

La taille des travertins

Tout comme les carreaux, vous pouvez avoir plusieurs trailles de travertins à poser sur le sol de votre maison. En fonction des pièces dont il est question, il y a des carreaux à privilégier et ceux qu’il faut absolument éviter. Les grands travertins sont par exemple destinés au salon ou à la chambre. 

Cliquez sur ce lien pour obtenir plus de conseils et pour en acheter également. 

A voir aussi : Pourquoi choisir une climatisation sans unité extérieure ?

L’aspect des travertins

Le paramètre de l’aspect concerne en majorité la présentation du carreau ou la sensation au toucher. Pour certaines constructions, il est impératif d’opter pour des travertins lisses tandis que d’autres n’en ont pas besoin pour être sublimes. Pour cela, il est important de bien s’informer préalablement. 

Le prix du travertin

Le budget ne saurait être laissé en marge dans le choix du travertin. Une fois que vous avez fixé vos diverses préférences en ce qui concerne le type de carreaux voulu, le budget doit pouvoir couvrir l’ensemble de vos exigences. 

La qualité du travertin

Le choix du travertin ne doit pas se faire au hasard. Vous devrez sélectionner un produit d’excellente qualité pour obtenir un rendu esthétique parfait et une durabilité optimale.

Pour ce faire, pensez à bien prendre en compte la dureté de la pierre naturelle. Cette donnée permettra d’évaluer la capacité du carrelage à résister aux chocs et à l’usure dans le temps.

Considérez la porosité du travertin. Une faible porosité signifie que le matériau est moins sujet aux taches ou à l’accumulation de poussière.

La régularité des veines et des grains est aussi importante pour donner une belle harmonie visuelle à votre sol ou mur en travertin. Optez donc pour un carrelage dont les veinages sont homogènes et peu contrastés entre eux si vous cherchez cette uniformité.

Vérifiez que le carreau soit bien calibré afin qu’il s’intègre parfaitement dans votre projet :
• Son épaisseur doit être régulière,
• Sa dimension doit correspondre précisément à celle annoncée sur son emballage ou sa fiche technique.

C’est pourquoi vous pouvez avoir confiance envers les fournisseurs qui peuvent garantir leur savoir-faire grâce à des labels de qualité reconnus comme « Origine France Garantie », « NF Environnement »…

C’est auprès du fournisseur que vous pourrez puiser les informations nécessaires pour faire le bon choix. Les professionnels de la pierre naturelle sauront vous conseiller sur l’entretien à donner au travertin, sur ses propriétés thermiques et acoustiques, ainsi que sur toute autre question technique relative à votre projet.

Un fournisseur compétent vous proposera une gamme variée de produits en fonction des besoins spécifiques de chaque chantier.

Pour choisir son carrelage en travertin avec succès, il faut prendre en compte différents éléments tels que la couleur, la finition, le format et bien sûr la qualité ; mais aussi s’assurer d’une correspondance harmonieuse avec l’espace qui va l’accueillir tout autant qu’avec nos goûts personnels. Vous êtes désormais prêt à entamer vos travaux dans les meilleures conditions !

Les méthodes d’installation du carrelage en travertin

Les méthodes d’installation du carrelage en travertin sont importantes pour garantir une pose durable et esthétique. En effet, le travail de pose représente un investissement important qui conditionnera la qualité finale de votre sol ou de votre mur.

Il faut choisir avec soin la méthode d’installation adaptée à votre projet et aux caractéristiques du matériau choisi. Voici les différentes méthodes d’installation possibles :

Cette technique consiste à encoller directement chaque carreau sur un support fixe tel qu’une chape en béton ou des plaques de plâtre. Elle permet une adhérence optimale entre le carreau et son support, ainsi qu’un gain de temps considérable lors de l’exécution des travaux.

Cette méthode ne convient pas toujours à tous les types de revêtement mural ou de sols. La présence d’une humidité excessive peut nuire au collage du travertin et entraîner sa détérioration prématurée.

Cette technique implique l’utilisation d’un mortier-colle pour fixer chaque carreau sur le support. Cette méthode offre une plus grande résistance mécanique que la méthode précédente, mais nécessite plus de temps pour son exécution.

Ici, il s’agit simplement d’un positionnement du carrelage sans colle ni jointure directement posé sur une dalle rigide isolante thermiquement (ex : polystyrène). Cette option donne aussi un confort acoustique non négligeable.

Contrairement à la pose collée ou scellée, cette méthode est moins résistante aux chocs et nécessite une attention particulière lors de son entretien.

Cette technique consiste à poser chaque carreau sur des supports en PVC spécifiques appelés « plots ». Ces derniers sont ajustables en hauteur pour permettre un nivellement parfait du revêtement. Cette méthode convient particulièrement bien aux terrasses extérieures ou piscines hors sol grâce à ses propriétés drainantes.

Quelle que soit la méthode d’installation choisie, il est impératif de respecter les règles professionnelles pour garantir une qualité optimale du travail accompli. En cas de doute quant au choix de la méthode d’installation la plus adaptée à votre projet, n’hésitez pas à consulter un professionnel qui vous guidera dans le choix des matériaux et des techniques appropriées.

Travaux