L’éco-prêt à taux zéro 2021 : comment ça marche ?

L’éco-prêt à taux zéro est une aide mise en place pour accompagner les propriétaires de logement dans le financement des travaux de rénovation. Il s’agit spécifiquement des logements qui font office de résidence principale.

Ces biens immobiliers doivent avoir été achevés depuis plus de 2 ans. Le but de l’éco-prêt à taux zéro 2021, c’est de permettre l’amélioration de la performance énergétique. Apprenez-en plus dans cet article.

A lire également : Comment résilier une assurance habitation ?

Éco-prêt à taux zéro : que peut-il financer ?

L’éco-prêt à taux zéro sert à financer la fourniture et la pose des équipements et matériaux qu’il faut pour effectuer les travaux d’amélioration de la performance énergétique de votre logement. Les travaux sont réalisés par un professionnel Reconnu garant de l’environnement (RGE).

Entre autres, vous avez la possibilité d’obtenir un éco-prêt pour les frais relatifs à la maitrise d’œuvre et d’étude thermique. Elle est aussi destinée pour financer d’éventuels frais d’assurance maitrise d’ouvrage. L’ensemble des travaux  nécessaires qui ne sont pas dissociables des travaux de rénovation sont réalisés par un professionnel est tout de même pris en compte par l’éco-prêt à taux zéro.

Lire également : Combien coûte une assurance habitation ?

Quelles sont les conditions pour bénéficier de l’éco-prêt à taux zéro 2021 ?

Pour bénéficier de l’éco-prêt 2021, il faut remplir certaines conditions. Ces dernières sont liées à votre situation et à votre logement. Cela nécessite aussi le recours à des professionnels RGE.

Situation

L’éco-prêt à taux zéro 2021 est destiné à toute personne physique, qu’il soit propriétaire bailleur ou occupant, à toute société qui n’est pas soumise à l’impôt sur les sociétés et disposant en son sein au moins d’un associé qui est une personne physique.  C’est une aide qui est adaptée à toute personne en copropriété.

En général, il faut dire que l’éco-prêt 2021 ne nécessite aucune condition de ressources. Cependant, la banque constitue l’unique juge qui pourra estimer si le prêt peut vous être accordé ou pas. Cela est déduit en fonction de plusieurs facteurs, dont votre taux d’endettement.

l'éco-prêt à taux à zéro

Le type de logement

En effet, votre logement doit est une résidence principale. C’est une condition primordiale pour bénéficier de l’éco-prêt à taux zéro. En tant que propriétaire, vous devez prendre l’engagement de mettre en location votre résidence principale.

En gros, il doit être question d’un logement individuel ou collectif dont l’achèvement a été effectif depuis plus de 2 ans à la date de démarrage des travaux d’amélioration de la performance énergétique du logement.

Pour information, vous n’avez la possibilité d’obtenir qu’un seul éco-prêt à taux zéro par logement. Toutefois, il est évident que le recours à un éco-prêt à taux zéro complémentaire vous permet d’y avoir accès. C’en est de même lorsqu’il s’agit d’un éco-prêt à taux zéro « copropriétés ». Dans l’un ou l’autre de ces deux cas, il faut remplir certaines conditions.

Éco-prêt à taux zéro : quel est le montant prêté et quelle est la durée de remboursement ?

Le montant de l’éco-prêt à taux zéro varie selon la nature des travaux à réaliser. Pour une action, vous pouvez bénéficier jusqu’à 7000 euros. Ce montant vous servira à changer vos fenêtres. Il est aussi possible d’obtenir jusqu’à 15000 euros pour une autre action. Pour deux travaux, vous pouvez bénéficier d’un prêt pouvant atteindre 25000 euros. Quand il s’agit de 3 travaux et plus, cette aide peut atteindre 30000 euros maximums.

Immo
Show Buttons
Hide Buttons